6èmes·Projet Soleils Levants

Projet Soleils Levants – 6A et 6B

Cette année, deux classes de 6ème (A et B) vont participer à un projet annuel interclasse autour du Japon intitulé « Soleils Levants ».

Court-métrage réalisé par Mme Guéry, professeure de Lettres du collège Lucien Cézard

Mettre en œuvre un projet de classe en sixième autour du Japon, pays du soleil levant, a pour principal objectif de faciliter l’intégration des jeunes collégiens dans leur nouvel environnement de travail. Le thème du Japon, séduisant et riche, constitue une entrée porteuse puisqu’il peut être décliné dans différentes matières et constituer un fil conducteur qui donne sens aux apprentissages et fédère les disciplines. Il s’agit, à l’aube de son parcours de collégien, de présenter à l’élève un projet attractif pour susciter chez lui l’envie d’apprendre et de travailler avec les autres. On propose ainsi au jeune collégien, ce « soleil levant » qui entame son ascension lors de son entrée en sixième, de s’ouvrir aux autres et au monde, à travers un parcours que l’on souhaite lumineux et éclairant.

            Le projet « Soleils levants » s’inscrit pleinement dans l’axe 1 du projet d’établissement du collège : « Cézard, ouvre-toi ! » qui met l’accent sur l’ouverture culturelle proposée aux collégiens de l’établissement.

             Le Japon constituera un fil conducteur en français : la littérature et les arts japonais pourront faire l’objet d’une séquence entière de travail, ou venir en contrepoint élargir la réflexion de séquences qui ne lui seront pas exclusivement consacrées. Ainsi, la lecture de contes du Japon complètera celle des contes français traditionnellement étudiés en sixième. Des invitations à la lecture pourront se faire en collaboration avec la professeure documentaliste ou en partenariat avec la Médiathèque de Fontainebleau. L’écriture de haïkus permettra une sensibilisation à la poésie nippone et pourra constituer un lien entre les CM2 et les 6°, dans le cadre d’un projet de lectures et d’écritures collectives.  La découverte du théâtre No prolongera l’étude de pièces de théâtre françaises. Le Japon sera également étudié en géographie. Enfin, la projection d’une sélection de trois animés japonais dans notre cinéma partenaire, choisis en lien avec le programme de sixième (le monstrueux, la métamorphose), ponctuera l’année scolaire et permettra une initiation à l’analyse de films, poursuivi en 5ème, 4ème et 3ème à travers le dispositif « Collège au cinéma ».

             Deux journées pédagogiques au Château de Fontainebleau encadreront des visites et des ateliers de découverte créatifs : une visite des « Collections japonaises du Château de Fontainebleau. Art et diplomatie. », visibles jusqu’au 20 septembre dans le prolongement du Festival de l’histoire de l’art pourra être envisagée lors de la journée d’intégration des classes de 6° qui se déroule au Château. Une seconde visite du Musée chinois et des salons de l’Impératrice permettra de découvrir une collection d’objets d’art d’Extrême-Orient (notamment de Chine, du Japon, du Cambodge et de Corée), à l’occasion d’une deuxième journée, prévue en mars. Une déambulation poétique dans les jardins du château inspirera l’écriture de haïkus. Enfin des ateliers créatifs autour des mangas, de l’origami, des estampes ou de la calligraphie ponctueront ces journées.

                Une sortie à Paris permettra enfin la visite de deux lieux culturels en lien avec le Japon : le Musée Guimet ainsi que le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac. Des visites contées et des ateliers proposés au public scolaire compléteront le travail de découverte conduit tout au long de l’année.

            Enfin, nous mettrons en place une exposition-spectacle en fin d’année, qui pourra rendre compte de tout le travail accompli.

Texte de Mme Guéry, professeure de Lettres